Articlé publié le 6 décembre 2019

Indicatif +212, +216, +221, +222… L’arnaque à l’appel en absence

Forfait Le complet

Forfait Le complet

Votre téléphone sonne mais le temps que vous le retrouviez, le correspondant a raccroché sans laisser de message. Poussé par la curiosité, vous êtes tenté de le rappeler. Attention, il est fort probable qu’il s’agisse d’une arnaque et si c’est le cas, cela peut vous coûter cher…

Qu’est-ce que l’arnaque à l’appel en absence ou “Ping call” ?

Le “Ping call” (ou arnaque à l’appel en absence, en français) est une technique qui consiste à appeler un numéro de téléphone en ne laissant sonner qu’une seule fois pour que le destinataire n’ait pas le temps de répondre. Il sera alors tenter de rappeler le numéro qui s’est affiché sur son téléphone. Et c’est généralement là que les ennuis commencent…

Quel est l’objectif du “Ping call” ?

A l’origine de cette arnaque au Ping call, l’appel en absence provenait d’un numéro de téléphone surtaxé, ce qui pouvait vous mettre la puce à l’oreille et vous inciter à ne pas le rappeler. Mais, au fil du temps, les escrocs ont peaufiné leur escroquerie et désormais, l’appel provient généralement d’un numéro classique (en 01, 02, 03…) afin de tromper votre vigilance.

Une fois que vous l’aurez composé, il vous sera alors demandé d’appeler un numéro surtaxé (en 0899 par exemple) sous divers prétextes : être mis en relation d’urgence avec votre conseiller bancaire, réclamer un cadeau ou un bon d’achat que vous avez gagné, organiser la livraison d’un colis que vous avez commandé, régler une facture impayée… Les prétextes utilisés sont assez vagues pour titiller votre curiosité et vous inciter à rappeler immédiatement.

Si vous rappelez ce numéro surtaxé, vous tomberez sur un vrai interlocuteur (et non plus un serveur vocal) qui paraîtra très crédible et fera durer la conversation aussi longtemps que possible, ou bien sur un message d’attente qui tournera en boucle ou sur une sonnerie qui vous laissera croire que votre correspondant n’a pas décroché alors que vous êtes bien en communication et que le compteur tourne.

L’objectif de cette arnaque à l’appel en absence est simple : vous faire rester le plus longtemps possible en ligne avec ce numéro surtaxé.

 +212, +216, +221, +222… À quoi correspondent ces indicatifs ?

Cette arnaque du “Ping call” n’ayant pas de frontière, les appels en absence peuvent également être émis depuis l’étranger.

Le principe est le même : vous recevez un appel sans avoir le temps de décrocher puis vous rappelez ce numéro inconnu, sans vous rendre compte qu’il s’agit d’un numéro étranger. Cette arnaque au Ping Call est d’autant plus efficace si vous avez des amis ou de la famille à l’étranger : reconnaissant l’indicatif, vous aurez tendance à rappeler le numéro sans vous méfier.

Voici les indicatifs des pays les plus concernés par cette escroquerie aux appels en absence :
–  Indicatif 7 (+7) : Russie
–  Indicatif 92 (+92) : Pakistan
–  Indicatif 93 (+93) : Afghanistan
–  Indicatif 212 (+212) : Maroc
–  Indicatif 213 (+213) : Algérie
–  Indicatif 216 (+216) : Tunisie
–  Indicatif 221 (+221) : Sénégal
–  Indicatif 222 (+222) : Mauritanie
–  Indicatif 223 (+223) : Mali
–  Indicatif 232 (+232) : Sierra Leone
–  Indicatif 234 (+234) : Nigéria
–  Indicatif 242 (+242) : Congo
–  Indicatif 263 (+263) : Zimbabwe
–  Indicatif 269 (+269) : Mayotte
–  Indicatif 375 (+375) : Biélorussie
–  Indicatif 389 (+389) : Macédoine
–  Indicatif 675 (+675) : Papouasie – Nouvelle Guinée
–  Indicatif 676 (+676) : Tonga
–  Indicatif 960 (+960) : Maldives

Cette liste est non exhaustive alors n’hésitez pas à consulter la liste des indicatifs étrangers pour savoir de quel pays provient un appel en absence.

Et méfiez-vous de ces appels car à moins d’avoir un forfait incluant des communications vers l’étranger, cette arnaque peut vous coûter très cher !

Comment se prémunir de l’arnaque du “Ping call” ?

Pour éviter d’être victime de l’arnaque à l’appel en absence, rien de plus simple : si vous recevez un appel si bref que vous n’avez pas le temps de décrocher, que le numéro vous est inconnu et que vous n’avez pas de message sur votre répondeur, ne rappelez sous aucun prétexte.

Bien sûr, il est toujours tentant de rappeler au cas où ça aurait été important… Mais si c’est le cas, votre interlocuteur aurait laissé un message sur votre répondeur. Et s’il n’en a pas eu l’occasion et qu’il cherche réellement à vous joindre, il vous rappellera.

Une application mobile pour bloquer les appels indésirables

Si vous disposez d’un smartphone sous Android ou d’un iPhone, vous avez aussi la possibilité de télécharger l’application mobile Sync.ME. Cette application gratuite permet d’identifier les numéros de téléphones inconnus à partir d’une base de plus d’un milliard de numéros dans le monde entier, de détecter automatiquement les appels indésirables (télémarketing ou arnaque) et de les bloquer.

Sync.me

Note Google Play : 4,2 (214 077 avis)

Pour lutter contre l’arnaque à l’appel en absence : signalez-la

Si vous pensez être victime de l’arnaque à l’appel en absence, n’hésitez pas à le signaler sur la plate-forme de lutte contre les spams vocaux et SMS. Vous pouvez le faire en remplissant le formulaire disponible sur leur site Internet Stop aux spams ou bien en envoyant un SMS au 33700, en précisant « spamvocal » suivi du numéro émetteur de ces appels.

spam-vocal

Comment bloquer les appels sortants vers les numéros surtaxés ?

Depuis le 1er mars 2018, les opérateurs mobiles doivent proposer gratuitement une option permettant de bloquer les appels, SMS et MMS vers les numéros surtaxés. Par défaut, avec la plupart des opérateurs, les appels vers les numéros spéciaux sont autorisés, c’est donc à vous d’activer cette option si vous souhaiter bloquer les communications vers des numéros spéciaux.

Pour interdire les communications surtaxées avec votre forfait mobile, rendez-vous dans votre espace abonné ou contactez le service client de votre opérateur.

Si vous êtes client Prixtel, vous pouvez activer gratuitement l’option d’interdiction des numéros surtaxés depuis la rubrique “Ligne mobile” de votre Espace client.

Que faire si vous êtes victime d’une arnaque téléphonique ?

En suivant ces conseils et en utilisant l’application Sync.ME, vous limiterez les risques d’être victime de l’arnaque au Ping Call. Mais si cela vous arrive quand même, sachez que vous pouvez déposer une plainte auprès de la CNIL (la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) mais aussi après des services de la gendarmerie ou de la police.

Un numéro non surtaxé est aussi mis à votre disposition pour vous aider si vous avez été victime d’une arnaque téléphonique. Le numéro vert (appel gratuit) Info escroquerie est joignable au 0 805 805 817, du lundi au vendredi de 9h à 18h30.

Cet article a été rédigé par Prixtel, forfaits mobile à partir de 2€

Partagez cet article :