Comment passer à l’eSIM ?
Articlé publié le 30 novembre 2018

Comment passer à l’eSIM ?

 

Forfait Le complet

Forfait Le complet

La carte SIM physique que nous utilisons actuellement va, à terme, être remplacée par une carte SIM dématérialisée, l’eSIM. Mais qu’est-ce qu’une eSIM et quelles sont les différences entre une eSIM et une carte SIM classique ? Et comment va s’effectuer le passage à l’eSIM ? Prixtel vous donne les réponses à toutes ces questions.

eSIM, quelles différences avec une carte SIM classique ?

La principale différence entre l’eSIM et la carte SIM classique est que l’eSIM est directement intégrée à l’équipement mobile (smartphone, tablette, objet connecté…), comme le processeur ou la mémoire. Vous ne pourrez donc plus enlever la carte SIM de votre téléphone pour la mettre dans un autre, ce qui signifie que vous ne risquez plus de la perdre ou de l’abîmer.

Et vous n’aurez plus à vous soucier de la taille de carte SIM compatible avec votre mobile : avec l’eSIM embarquée, fini le doute entre standard, micro SIM ou nano SIM.

Le passage de la carte SIM classique à l’eSIM permettra également aux constructeurs d’améliorer l’étanchéité de leurs téléphones puisque l’emplacement dédié à la carte SIM ne pourra plus être ouvert. Nous pouvons donc espérer, qu’à terme, nos smartphones ne craindront plus l’eau.

Autre différence entre une eSIM et nos cartes SIM actuelles : l’eSIM est programmable à distance. Ainsi, pour changer d’opérateur, vous n’aurez plus besoin de vous déplacer dans une boutique pour avoir une carte SIM immédiatement ou d’attendre la livraison de votre carte SIM par la Poste si vous la commandez sur Internet. Vous pourrez télécharger toutes les informations relatives à votre forfait mobile sur le site de votre nouvel opérateur et les enregistrer sur l’eSIM de votre téléphone : le changement d’opérateur et de forfait sera donc simplifié et quasi-instantané.

La comparaison entre eSIM et carte SIM classique donne sans conteste l’avantage à l’eSIM, mais le passage de la carte SIM classique à l’eSIM va prendre du temps.

Comment passer de la carte SIM classique à l’eSIM ?

Pour passer à l’eSIM, il faut déjà que l’intégration de l’eSIM dans les téléphones portables se généralise.

Les premiers smartphones embarquant une eSIM sont sortis en 2017, il s’agissait des Google Pixel 2 et Pixel 2 XL (non disponibles en France). Depuis, d’autres smartphones, et non des moindres, ont également intégré l’eSIM : les Google Pixel 3 et Pixel 3 XL bien sûr, mais surtout les iPhone XS, XS Max et XR. Ces smartphones gardent néanmoins un logement pour carte SIM classique afin que tout le monde puisse les utiliser.

Mais cela ne veut pas dire que vous pourrez passer de la carte SIM classique à l’eSIM en 2018. En effet, actuellement, aucun opérateur français ne propose d’utiliser une eSIM avec ses forfaits mobiles.

Le passage à l’eSIM nécessite une mise à jour des réseaux des opérateurs mobiles, ce qui peut prendre du temps. Mais le fait qu’Apple propose déjà des smartphones avec eSIM intégrée risque d’accélérer les choses. Il faut aussi que les opérateurs revoient leur process de souscription puisqu’ils n’auront plus besoin d’envoyer de carte SIM physique mais ils devront mettre à disposition de leurs clients une clé d’activation eSIM de manière sécurisée. Si peu d’informations filtrent concernant le lancement des premiers forfaits mobiles avec eSIM, une chose est sûre : Orange, SFR et Bouygues y travaillent.

Une fois que les réseaux mobiles seront compatibles avec l’eSIM, la transition devrait être simple : vous n’aurez qu’à acheter un smartphone équipé de cette carte SIM embarquée et un forfait compatible eSIM pour passer à l’eSIM.

Ceci dit, la carte SIM physique a encore de beaux jours devant elle car pour qu’elle disparaisse définitivement, il faudra que tout le monde dispose d’un téléphone ou d’une tablette équipé d’une eSIM. Or, il est fort probable que nombre de consommateurs n’aient pas envie de changer de téléphone juste pour passer à l’eSIM.

Partagez cet article :