5G : tout savoir sur le réseau mobile de demain
Articlé publié le 26 novembre 2020

5G : tout savoir sur le réseau mobile de demain


Forfait Le complet

Forfait Le complet

Cela fait plusieurs mois maintenant que les opérateurs mobiles se préparent au lancement de la nouvelle génération de réseau mobile : le réseau 5G. Grâce à ses nombreux avantages, la 5G favorisera la transformation numérique de la société et apportera de nouveaux usages. Fonctionnement, débit, usages et couverture : voici notre dossier complet pour tout savoir sur le réseau mobile de demain et pour mieux comprendre son déploiement.

Sommaire de ce dossier sur la 5G :

Le fonctionnement du réseau 5G ?

Les avantages et les inconvénients de la 5G

Le débit du réseau 5G et les nouveaux usages

La couverture 5G en France

Qu’est-ce que la 5G et comment fonctionne-t-elle ?

La 5G, qui succède à la 4G, désigne la 5ème génération de réseau de téléphonie mobile. Cette nouvelle technologie de réseau apportera, entre autres, des débits plus importants et pourra supporter énormément de connexions en simultané.

Comment fonctionne la 5G ? Ce nouveau réseau mobile va tout d’abord s’appuyer sur les technologies déjà utilisées avec la 4G à savoir les antennes existantes et la bande de fréquence 700 MHz qui assure une très bonne couverture mobile.

La 5G va aussi faire appel à des nouvelles bandes de fréquences : la bande des 26 GHz qui offre des meilleurs débits et la bande des 3,5 GHz qui permet la meilleure association entre le débit et la portée du signal.

Cette nouvelle génération de réseau va également utiliser de nouvelles antennes intelligentes qui sont constituées d’un grand nombre de petites antennes qui pourront, par exemple, être dissimulées dans du mobilier urbain ou encore à l’intérieur des bâtiments.

Ces nouvelles antennes 5G intègrent les technologies Massive MIMO et beamforming. Concrètement, à l’inverse des antennes 4G qui envoient des signaux dans toutes les directions en permanence, les nouvelles antennes 5G redirigent leurs signaux directement vers les appareils qui en ont besoin, et permettent de couvrir un plus grand nombre d’usagers en même temps.

Réseau 5G : les avantages et les inconvénients

Ce nouveau réseau mobile 5G, présenté comme une révolution, offrira de nombreux avantages. Il suscite néanmoins quelques inquiétudes notamment au niveau des risques pour notre santé.

Quels sont les bénéfices de la 5G ?

Les avantages de la 5G sont nombreux :

– une augmentation des débits : le réseau 5G permettra d’aller plus vite avec des débits 10 fois plus rapides que la 4G, on parle d’Ultra-Haut Débit,

– une réactivité accrue grâce à un temps de latence divisé par dix,

– une amélioration des capacités de connectivité avec beaucoup plus d’utilisateurs qui pourront se connecter en même temps, tout en conservant une connexion de qualité,

– une solution à l’explosion du trafic mobile causée par les milliards d’objets connectés qui rempliront notre quotidien de demain,

– une réduction de la consommation d’énergie : cette technologie est plus performante en consommant moins d’énergie, ce qui aura un impact positif notamment sur l’autonomie des batteries.

Quelles sont les limites du réseau 5G ?

Malgré des atouts indéniables, le réseau 5G soulève tout de même quelques interrogations. En effet, le débat sur les effets des ondes provenant des réseaux mobiles et plus particulièrement du réseau 5G est récurrent. Alors la 5G est-elle dangereuse pour la santé ?

La 5G, tout comme la 4G, augmentera obligatoirement l’exposition aux ondes avec l’installation de nouvelles antennes pour assurer une bonne couverture du territoire français.

Mais jusqu’à présent, les différentes autorités sanitaires des pays européens, la Commission Européenne ainsi que plusieurs agences publiques nationales ont affirmé qu’en dessous des seuils en vigueur, la 5G ne présentait pas de risque pour la santé. 

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a ainsi fixé un seuil d’exposition maximal de 61 V/m pour les fréquences les plus élevées (> 2GHz).

Sous le contrôle de l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR), le déploiement de la 5G sur le territoire français va donc s’effectuer avec des normes strictes pour garantir le respect du seuil d’exposition maximal du public.

Rappelons également que différentes expérimentations sont en cours en France pour juger des risques de la 5G. Ces études semblent exclure une quelconque menace de la 5G sur notre santé. Pour information, ces mesures sont étudiées par l’Anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail), en charge d’évaluer les risques liés à la 5G en France.

Le danger 5G est aussi annoncé en matière de sécurité de réseau. En effet, cette nouvelle technologie de réseau mobile ultra-rapide provoque quelques inquiétudes concernant sa sécurité. Cette dernière pourrait présenter quelques vulnérabilités en matière de suivi des utilisateurs connectés ou encore sur l’usage des informations non chiffrées dans les transmissions.

Et enfin, autre limite du réseau 5G, il faudra disposer d’un téléphone compatible et d’un abonnement 5G, comme ça a été le cas lors du lancement de la 4G. Rassurez-vous, les premiers smartphones 5G sont déjà sortis. Après Samsung et Xiaomi, le géant américain Apple a dernièrement dévoilé quatre nouveaux modèles iPhone 12, tous compatibles 5G.

Réseau 5G, quel sera le débit et pour quoi faire ?

Le premier avantage du réseau mobile 5G est la vitesse de la connexion à Internet. En effet, cette nouvelle technologie promet des débits beaucoup plus rapides que la 4G.

Quel sera le débit 5G ?

La 5G se distingue de la 4G puisqu’elle va permettre de multiplier par dix le débit proposé actuellement. La vitesse du réseau 5G sera donc impressionnante. Le débit 5G variera suivant les conditions (antennes, nombres d’utilisateurs) mais en moyenne, en 5G, votre smartphone pourra atteindre des débits supérieurs à 1Gb/s en flux descendant et 500 Mb/s en flux montant.

En plus de sa rapidité, le réseau 5G permettra de connecter en même temps une multitude d’équipements de manière optimale, sans risque de saturation.

Ce réseau offrira également une meilleure réactivité grâce à un temps de latence, c’est-à-dire un temps de réponse, beaucoup plus faible qu’avec la 4G. Le temps de latence devrait à terme être réduit à 1 milliseconde.

A quoi va servir le réseau 5G ?

Avec un débit 5G ultra rapide et des performances largement supérieures à la 4G, le réseau 5G offrira un vrai confort d’utilisation : il sera possible de regarder des vidéos en 8K sur son smartphone sans aucun temps mort, de surfer ou de télécharger des applications à la vitesse de la 5G, donc bien plus rapidement qu’aujourd’hui…

Le réseau 5G va aussi favoriser les expériences de réalité augmentée et de réalité virtuelle. Il sera possible, par exemple, de visiter un site à l’autre bout du monde ou d’assister à un concert en ayant vraiment l’impression d’y être sans bouger de son canapé.

Mais les enjeux du réseau 5G vont bien au-delà de ces simples usages pour les particuliers. Cette nouvelle génération de réseau mobile s’avérera très utile aux professionnels de divers secteurs et permettra à de nouveaux usages d’émerger.

En matière de santé, le réseau 5G répondra à des besoins spécifiques, notamment en téléchirurgie (interventions chirurgicales effectuées à distance), qui nécessite un réseau fiable, ultra-rapide et hyper réactif.

Dans le domaine des transports, la 5G permettra de concevoir des véhicules connectés moins pollueurs, plus intelligents et plus sûrs.

Autre révolution, l’usage de la voiture autonome (sans conducteur) s’appuiera sur le réseau 5G et sa réactivité afin d’être capable de détecter en temps réel tout danger sur la route et de réagir immédiatement.

Le secteur industriel pourra aussi profiter des performances de la 5G. Les industries vont pouvoir poursuivre leur numérisation, être plus efficientes et recourir à des technologies plus respectueuses de l’environnement.

Sans oublier les millions d’objets connectés (domotique, caméras connectées, traceurs GPS…) qui, pour fonctionner correctement et simultanément, pourront s’appuyer sur un réseau plus rapide et de meilleure qualité.

Quelle sera la couverture 5G en France ?

Le déploiement du réseau 5G est possible grâce à un ensemble de solutions techniques et notamment à l’utilisation à terme de trois bandes de fréquences sur les antennes mobiles : la bande 700 MHz, déjà utilisée par certains opérateurs pour la 4G, mais aussi deux nouvelles bandes : 3,5 GHz et 26 GHz.

À noter : la bande 3,4-3,8 GHz est considérée comme la bande « cœur » du réseau 5G car elle offre un bon compromis entre couverture et débit. Les fréquences de la bande 26 GHz, permettront d’avoir des débits très importants mais avec une faible portée et une faible pénétration à l’intérieur.

Plusieurs expérimentations 5G en France

Les opérateurs mobiles préparent depuis maintenant plusieurs mois l’arrivée de ce nouveau réseau 5G. Ils ont commencé par installer des antennes 5G dans plusieurs villes françaises (comme à Bordeaux, Lyon, Lille, Montpellier, Douai, Paris ou Rennes) pour pouvoir effectuer des expérimentations du réseau 5G avant son déploiement dans toute la France.

Voici la carte des expérimentations 5G au 15 octobre 2020 :

Ces expérimentations, qui permettent d’effectuer des tests de déploiement grandeur nature, sont possibles depuis la création en janvier 2018 du guichet “pilotes 5G” par l’ARCEP. L’Autorité de Régulation délivre, en effet, aux acteurs concernés des autorisations d’utilisation dans les bandes de fréquences qui seront utilisées pour la 5G.

Au 1er octobre 2020, l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) comptabilisait 483 stations 5G expérimentales autorisées (67 pour Bouygues Télécom, 54 pour SFR, 353 pour Orange et 9 pour Free Mobile).  

Le réseau 5G en France, c’est pour quand ?

Dernièrement, les quatre principaux opérateurs mobiles en France (SFR, Orange, Bouygues Telecom et Free) se sont partagés les fréquences de cette nouvelle technologie de téléphonie mobile.

Repoussées à cause du Coronavirus, les enchères 5G ont, en effet, eu lieu à la fin du mois de septembre de cette année. Les quatre grands opérateurs télécom se sont donc battus pour obtenir le maximum de fréquences 5G. Rappelons que plus un opérateur obtient de blocs 5G, meilleure sera sa couverture et son réseau, une fois la 5G déployée. Sur les onze blocs disponibles lors des enchères, Orange en a remporté quatre, SFR trois, Bouygues Telecom et Free Mobile deux chacun.

Suite à cela a eu lieu la dernière phase de l’attribution des fréquences 5G : l’enchère “de positionnement”. Cette phase permet de déterminer la place des blocs de chaque opérateur dans la bande 3,5 GHz, qui est utilisée par la 5ème génération de réseau de téléphonie mobile. Finalement, seul Free Mobile a accepté de payer pour obtenir le positionnement de son choix sur cette bande de fréquences.

Enfin, le 12 novembre dernier, l’Autorité de Régulation des Télécoms (ARCEP) a délivré les autorisations d’utilisation des nouvelles fréquences 5G, clôturant ainsi la procédure d’attribution des fréquences.

Le réseau 5G déjà disponible dans certaines villes

Les opérateurs télécom étaient dans les starting block puisque SFR, Orange et Bouygues Télécom commercialisent déjà des forfaits mobiles compatibles 5G et deux d’entre eux ont d’ors et déjà ouvert leur réseau 5G.

L’opérateur SFR est le premier à avoir activé son réseau 5G le 20 novembre, mais de manière très limitée puisqu’une seule ville est concernée, Nice, et la couverture de la ville est partielle : 50% des niçois peuvent profiter de la 5G. D’autres villes, comme Montpellier, Bordeaux, Nantes, Marseille et Paris, devraient suivre.

Quelques jours plus tard, Orange a annoncé le lancement de son réseau 5G dès le 3 décembre dans 15 communes françaises, dont Nice, Marseille, Le Mans, Angers et Clermont-Ferrand. D’ici fin décembre, ce sont 160 villes qui devraient être couvertes par le réseau 5G d’Orange, comme par exemple Toulouse, Montpellier, Lille, Pau, Strasbourg, Mulhouse…

Les opérateurs Bouygues Telecom et Free Mobile ne devraient pas tarder à leur emboîter le pas. Sachant que contrairement à ses concurrents, Free ne propose pas encore de forfait 5G.

Et la 5G chez Prixtel, c’est pour quand ? Nos forfaits mobiles 5G seront disponibles en janvier 2021, sur les réseaux Orange et SFR.

Une couverture 5G dans les grandes villes d’ici 2025

Bien que quelques villes soient déjà couvertes par le réseau 5G, le déploiement de la 5G par les opérateurs se fera progressivement et il faudra plusieurs années avant que tout le territoire français bénéficie de la 5G.

L’Autorité de Régulation des Communications Électroniques (ARCEP) a fixé aux opérateurs mobiles des objectifs de couverture 5G en France, à savoir :

– en 2020, déploiement du réseau 5G dans au moins deux grandes villes de France pour chaque opérateur titulaire de fréquences 5G,

– en 2022, extension de la couverture 5G à 3 000 sites,

– en 2024, 8 000 sites devront être couverts par le réseau 5G,

Sachant que la couverture 5G concernera en priorité les zones urbaines et économiques, l’ARCEP propose aussi que 20 à 25% de ces sites se situent en zones peu denses avec une activité économique, comme l’industrie.

– en 2025, les axes de transports majeurs, comme les autoroutes, devront également être couverts par le réseau 5G.

– Et en 2027, la couverture 5G devra avoir été étendue aux routes principales.

Le déploiement du réseau 5G sur tout le territoire se poursuivra jusqu’en 2030, voire 2035.

Il faudra donc être patient avant de bénéficier partout en France des nombreuses innovations technologiques et des nouveaux usages numériques permis par les performances inégalables du réseau 5G.

En attendant que la 5G soit disponible dans votre ville, que diriez-vous de profiter d’un forfait 4G pas cher et sans engagement ? Découvrez nos forfaits ajustables dès 2€ !

Partagez cet article :