Le roaming : qu’est-ce que c’est et combien ça coûte ?
Articlé publié le 15 janvier 2019

Le roaming : qu’est-ce que c’est et combien ça coûte ?

 

Forfait Le complet

Forfait Le complet

Le roaming (ou itinérance) consiste à utiliser son forfait mobile via le réseau d’un autre opérateur que celui auquel on est abonné. C’est le cas lorsque vous êtes à l’étranger : pour passer des appels, envoyer des SMS et MMS et vous connecter à Internet, vous utilisez le réseau d’un opérateur étranger qui a conclu un accord avec votre opérateur mobile. On parle alors de roaming international.

Le roaming data, quant à lui, désigne le fait de se connecter à Internet depuis l’étranger. Pour cela, votre opérateur mobile doit acheter un volume de données à l’opérateur étranger dont vous utilisez le réseau.

Le coût du roaming

Les tarifs du roaming data pratiqués par les opérateurs mobiles ont pendant longtemps été très élevés. Beaucoup d’utilisateurs de forfaits mobiles ont vu leur facture mobile fortement augmenter à la suite d’un séjour à l’étranger. La Commission Européenne est donc intervenue en 2009 pour réguler les tarifs pratiqués par les opérateurs mobiles européens, mais uniquement au sein de l’Union Européenne et dans les DOM.

Le roaming gratuit en Europe et DOM

Pour les communications au sein de l’Union Européenne et des DOM, la Commission Européenne a d’abord fixé un Eurotarif, c’est-à-dire un prix maximum que les opérateurs mobiles ne pouvaient pas dépasser. Ce tarif concernait aussi bien les appels que les SMS, les MMS et les connexions à Internet. Pendant plusieurs années, l’Eurotarif a baissé, l’objectif étant à terme de supprimer les frais de roaming en Europe et dans les DOM.

C’est ce qui a été fait le 15 juin 2017 : les frais de roaming en Europe et DOM ont disparu. Depuis cette date, lorsque vous voyagez dans l’Union Européenne ou dans les DOM, vous pouvez appeler, envoyer des SMS et MMS et vous connecter à Internet au même tarif qu’en France.

Bon à savoir : les tarifs des forfaits mobiles étant différents d’un pays à l’autre et le coût du roaming étant élevé, la Commission Européenne a prévu des garde-fous pour les opérateurs. Ainsi, ils sont autorisés à facturer le roaming en Europe et DOM en hors-forfait (à un tarif réglementé) en cas d’utilisation du forfait majoritairement à l’étranger pendant 4 mois consécutifs (en volume d’appels, SMS/MMS et Internet et en nombre de jours). De même, ils peuvent fixer un volume de roaming Internet maximum en Europe et dans les DOM. Prixtel, par exemple, a inclus 7,4 Go d’Internet en Europe ou dans les DOM dans son forfait mobile illimité Le complet. Au-delà, le roaming data n’est pas facturé : votre accès à Internet à l’international est tout simplement coupé.

Les frais de roaming dans le reste du monde

En revanche, les frais de roaming dans le reste du monde ne sont pas réglementés. Cela signifie que chaque opérateur peut pratiquer les prix qu’il souhaite.

Avant de partir et quelle que soit votre destination, mieux vaut consulter le guide tarifaire de votre forfait mobile car le roaming peut coûter cher. Renseignez-vous aussi auprès de votre opérateur mobile pour savoir s’il est nécessaire d’activer une option Monde pour pouvoir utiliser votre forfait à l’étranger.

Chez Prixtel, vous pouvez utiliser votre téléphone dans le monde entier sans avoir besoin d’activer une option. Et pour connaître les tarifs des communications vers et depuis l’étranger, rendez-vous sur notre page dédiée aux tarifs internationaux.

Partagez cet article :