Comment sauvegarder les contacts de son téléphone portable ?
Articlé publié le 20 avril 2018

Comment sauvegarder les contacts de son téléphone portable ?

 

Forfait L’essentiel

Forfait L’essentiel

Suite à un changement d’opérateur mobile, à la perte de son smartphone, à un dysfonctionnement ou suite à l’achat d’un nouveau téléphone : chaque mobinaute a ses propres raisons de vouloir sauvegarder ses contacts. Comment faire ? Où les centraliser ? Que votre téléphone portable tourne sous Android ou iOS, ces quelques conseils vous aideront à conserver vos contacts en lieu sûr.

Sauvegarder ses contacts sur une carte SIM ou une carte mémoire

Sur votre carte SIM, dans la mémoire de votre téléphone ou sur une carte mémoire : difficile de savoir quel est le bon emplacement pour la sauvegarde de vos contacts. La carte mémoire est la meilleure option si votre téléphone portable l’accepte. Pourquoi ? Parce que sa capacité de stockage est importante, et surtout, parce que vous pourrez l’insérer dans un autre smartphone pour récupérer les données qu’elle contient.

La carte mémoire n’est pas envisageable ? Dans ce cas, la carte SIM est à préférer à la mémoire interne de votre téléphone portable : vous pourrez retrouver plus facilement vos contacts si vous changez de mobile, en gardant le même forfait. Si votre smartphone est perdu ou dérobé, n’hésitez pas à demander à votre opérateur mobile qu’il vous envoie une copie de votre carte SIM.

Bon à savoir : si vous sauvegardez vos contacts sur une carte mémoire, conservez-la chez vous. Ne la laissez pas dans votre téléphone portable, excepté si vous avez réalisé une copie sur votre ordinateur.

Sauvegarder ses contacts sur un PC

L’ordinateur, nous y voilà. Deux modes principaux permettent de conserver les contacts d’un smartphone sur un PC : la synchronisation et le stockage de données personnelles.

La synchronisation consiste à reproduire sur votre ordinateur le répertoire de votre téléphone portable, et de l’actualiser régulièrement. Grâce à cette fonctionnalité, la liste de vos contacts est conservée sur Outlook ou dans le carnet d’adresses de votre PC (ou de votre Mac).

Le stockage de données personnelles est un service proposé par certains opérateurs mobiles. Votre répertoire est sauvegardé en externe, sur des serveurs distants gérés par l’opérateur. Pour sauvegarder vos contacts, il vous suffit d’entrer dans votre espace Client et de synchroniser votre téléphone portable.

Conserver ses contacts sur iPhone

Si vous êtes un inconditionnel de la pomme croquée et mélomane, vous serez peut-être surpris d’apprendre que l’utilité d’iTunes ne se cantonne pas à la musique. L’univers multimédia d’Apple permet également de conserver ses contacts. Connectez votre iPhone à votre ordinateur (PC ou Mac) à l’aide d’un câble USB, ouvrez iTunes et lancez la synchronisation. Si vous n’avez pas de câble sous la main, pas de panique : il vous suffit d’une connexion Wi-Fi pour réaliser l’opération.

Vous préférez prendre de la hauteur ? Sauvegardez vos contacts sur iCloud, la plateforme de services d’Apple située dans les nuages. Connectez-vous à un réseau Wi-Fi et branchez votre iPhone sur le secteur. Allez dans iCloud, entrez dans « Contacts » et sélectionnez « Sauvegarde ».

Il existe aussi des applications mobiles sur iOS créées à cette fin : IDrive, My Contacts Backup, Apowersoft…

Conserver ses contacts sur Android

Si votre téléphone portable tourne sous Android, la solution de synchronisation s’appelle Google. Saisissez votre smartphone, rendez-vous dans « Comptes et synchronisation », puis dans « Compte Google » et cochez l’option « Contacts ». Entrez ensuite dans votre compte Google, pour vous assurer que vos contacts ont bien été sauvegardés.

Comme dans l’App Store, vous trouverez sur Google Play plusieurs applications mobiles qui vous permettront de conserver aisément vos contacts : Simpler Contacts Sauvegarder, AirMore…

En cas de mauvaise manipulation entraînant la perte de vos contacts, il est possible de récupérer votre carnet de contacts à travers Gmail, ou à l’aide d’un logiciel dédié.

Partagez cet article :