24jan

Téléphonie mobile : bilan 2011 et perspectives pour 2012

L’année 2011 a été marquée, au plan mondial, par la crise économique qui a touché la plupart des marchés européens. Néanmoins, le marché de la téléphonie mobile a été relativement épargné.

Baisse des ventes de téléphones portables

Il n’en reste pas moins que les ventes de téléphones portables dans leur ensemble ont baissé en 2011. Selon le groupe d’étude GIK, de 24 millions de téléphones mobiles vendus en 2010, le marché est passé à 23,6 millions en 2011. Une baisse peu alarmante pour le moment mais qui devrait néanmoins s’aggraver en 2012. En effet, même si les prévisions ne sont pas encore totalement arrêtées, la plupart des revendeurs restent assez pessimistes quant au marché à l’horizon 2012. En Europe, les ventes de téléphones portables devraient même baisser de 10% l’année prochaine.

L’avènement des « SIM-only », ou carte SIM vendue seule, joue aussi un rôle dans la baisse des ventes de téléphones mobiles. En effet, beaucoup privilégient aujourd’hui ces nouvelles offres car il s’agit de forfaits mobiles pas chers et sans engagement. C’est le cas du forfait mobile Modulo de Prixtel

Le téléphones mobiles « traditionnels » remplacés par les smartphones

Comment expliquer alors que Laurent Donzel, directeur clientèle de GIK, affirme que « la dégradation [du marché des téléphones mobiles] ne fait en tout cas pas plonger les télécoms » ?

En fait, la baisse des ventes de téléphones portables ne devrait pas trop toucher les constructeurs car elle concerne principalement les téléphones mobiles pas chers, qui sont peu à peu remplacés par les smartphones. En France, on s’attend pour 2012 à une augmentation de 21% des ventes de smartphones, soit plus de 14 millions en plus. Du coup, le temps n’est pas à l’affolement, en tout cas chez les constructeurs phares sur le marché du smartphone comme Apple, Samsung ou HTC.

En effet, la décroissance du nombre de téléphones mobiles est largement compensée en valeur, puisqu’un smartphone coûte plus cher et rapporte donc plus au constructeur qu’un téléphone portable plus basique. En France, les smartphones devraient atteindre près de la moitié (48%) des ventes de téléphones mobiles en 2012, et 82% en valeur.

Pour booster les ventes de smartphones, de plus en plus d’opérateurs mobiles proposent également des offres de financement grâce auxquelles le client peut payer son téléphone mobile en plusieurs fois sans frais.

De quoi croire en l’avenir, même si certains restent pessimistes et indiquent qu’au niveau mondial, la crise devrait toucher le marché des smartphones dès 2012.

Rendez-vous sur la boutique Prixtel pour découvrir tous les smartphones qui cartonnent !

VOTRE COMMENTAIRE

*champs obligatoires