27juin

Loi Châtel : quelles dispositions en matière de téléphonie mobile ?

Forfait classique 9,99€



Votre opérateur téléphonique ne répond plus à vos attentes  ? Vos besoins ont changé et votre forfait mobile n’est plus adapté  à votre consommation actuelle ? Les dispositions de la loi Châtel en matière de téléphonie mobile sont en vigueur depuis 2008. Retrouvez ici l’essentiel des dispositions de cette loi et découvrez quelles sont ses implications pour votre forfait mobile.

Résiliation anticipée d’un forfait mobile

La loi Châtel vous permet de résilier votre forfait mobile à moindres frais, si vous êtes engagés depuis plus d’un an.

Pour pouvoir bénéficier des dispositions de la loi Châtel :

-  L’abonnement mobile doit avoir été souscrit après l’entrée en vigueur de la loi soit le 1er juin 2008

-  Vous devez avoir utilisé votre forfait mobile pendant au moins 12 mois

Si vous êtes dans ce cas, grâce à la loi Châtel, les frais de résiliation qui vous seront facturés par votre opérateur n’excéderont pas un quart du montant restant dû (correspondant à la somme que vous auriez payé si vous aviez conservé votre forfait mobile jusqu’au terme du contrat).

Pour procéder à une résiliation anticipée, il suffit d’envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception à votre opérateur téléphonique.

Attention : si vous souhaitez conserver votre numéro de téléphone, vous ne devez pas résilier votre contrat d’abonnement téléphonique car cela empêcherait la portabilité de votre numéro chez un nouvel opérateur : votre nouvel opérateur résiliera votre contrat pour vous et, normalement, la loi Châtel s’appliquera automatiquement.

Préavis de résiliation d’un abonnement mobile

La loi Châtel fixe un préavis de 10 jours en cas de résiliation d’un abonnement mobile. Toutefois, le titulaire de la ligne peut demander une résiliation plus tardive.

Gratuité du support technique

La loi Châtel interdit également l’utilisation de numéros surtaxés pour les services d’assistance et impose que le temps d’attente soit gratuit.

Limitation de la durée d’engagement de votre forfait mobile

Un opérateur proposant une offre d’abonnement mobile d’une durée d’engagement  supérieure à douze mois doit proposer simultanément au consommateur de souscrire à cette même offre de forfait mobile pour une durée maximum d’un an. Le prix de l’abonnement peut être alors plus élevé mais les modalités commerciales ne doivent pas être disqualifiantes.

Chez Prixtel, les forfaits mobiles sont sans engagement et sans frais de résiliation, profitez-en ! Découvrez les offres mobiles imbattables de Prixtel, l’Agitateur Télécom !

COMMENTAIRES

Par auto entrepreneur,le 06/05/2012

Votre article est très intéressant et je vais d’ailleurs le faire suivre à une amie qui semble être sur la même longueur d’onde que vous et je suis sûre qu’elle m’en remerciera. Soyez remerciez pour ce blog et votre implication pour mettre en commun ces idées. Je serais reconnaissante d’avoir la possibilité de vous lire à ce sujet dans le futur. Ca m’est très précieux ! Merci encore !

VOTRE COMMENTAIRE

*champs obligatoires